Pourquoi devez-vous mettre plus d’humain dans le SEO ?

Le SEO rassemble des actions Off-site, qui rassemblent tout ce qui est extérieur au site, et On-site pour celles liées directement au site.

Assurer les principaux réglages on-site d’un site consiste à surveiller 5 caractéristiques principales : capacité à être crawlé, optimiser la vitesse de navigation, la structure du site, l’UX pour garder ses visiteurs, et la position des mots clés. L’optimisation on site est un pré-requis technique indispensable, mais c’est une condition largement insuffisante pour assurer le développement naturel de son audience.

Les actions off-site contribuent à soutenir les niveaux de confiance, d’autorité et de pertinence (CAP) d’un site sur un sujet. Depuis les débuts de Google, ces trois indicateurs clé n’ont pas été bouleversés par les évolutions du moteur de recherche. Les actions off-site représentent plus de 50% du poids des facteurs du SEO (Source Moz).

Les actions SEO Off site (encadrées) et On site.

Les backlinks, fondements du SEO.

Les backlinks placés sur des sites tiers sont le critères le plus important que Google analyse pour estimer le niveau de confiance, d’autorité et de pertinence  d’un site dans son univers. Plus le nombre de liens externes est élevé, plus les liens positionnés apparaissent sur des sites puissants, plus le site aura un crédit de confiance, d’autorité et de pertinence élevé, et pourra apparaître en haut des classements sur la page de résultat.

La tendance du nombre de backlinks  générés est à la baisse depuis 2010. Deux raisons principales. D’une part le nombre de publications augmente fortement – leur nombre double tous les deux ans -, d’autre part les réseaux sociaux découragent la création des backlinks, un partage ou un « like » est bien plus simple à manier.

Pour les actions off-site, vous devez fuir ceux qui vous garantissent des liens pas chers, en quantité importante et dans des délais courts.  Il y a un danger, les liens vers votre site posés sur des sites de mauvaise qualité ou dans des univers différents du vôtre auront des effets négatifs sur vos niveaux de CAP (confiance, autorité et pertinence) et de référencement par ricochet.

On distingue 3 principaux types de liens : naturels, artificiels et auto créés.

  • Les liens naturels, les plus “prestigieux”, sont générés sans action de la part de l’éditeur du site. En général il s’agit d’un lien qui pointe vers un contenu référent. Ils sont la marque d’un intérêt fort de la part du site qui génère le lien. Faire savoir que son existe est recommandé. Des emailings ciblés vers les référents de son univers, ou des campagnes RP traditionnelles, peuvent faciliter l’obtention de nouveaux liens naturels.
  • Les liens “artificiels” sont des liens créés dans une activité délibérée de créer des liens, comme par exemple demander à des clients de créer des liens sur leur sites ou via des influenceurs.
  • Les liens auto-créés, sont ceux qu’on ajoute soi-même sur un forum ou un commentaire de blog tiers. Certains de ces liens tendent à être considérés comme du black seo. A manier avec prudence.

Les liens créés simplement pour partager la valeur d’un contenu, qui sont une réaction face à des contenus pertinents, ont une valeur plus élevée que ceux qui n’ont d’autres vocations que le lien lui même.

En définitive, l’optimisation off-site repose sur des comportements humains, de la production d’un contenu utile, à sa consommation et à son partage. 

Plusieurs méthodes permettent de gagner des liens :

  • Le social media marketing, pour assurer la distribution, et faire savoir.
  • Le guest-blogging, ou la rédaction d’un contenu sur blog tiers (si possible référent !)… avec un lien.
  • L’influence marketing,

Quelle que soit la méthode, la production de contenus uniques et qui répondent aux questions de son audience, demeure la meilleur (ou l’unique !) arme pour récolter des liens.

En produisant des contenus de qualité vous construisez une audience fidèle qui vous suivra sur la durée. Cette audience représente une valeur élevée, et un actif que le SEA n’offre pas.

Comment créer des contenus utiles ?

La première étape consiste à définir son espace de prise de parole (space) : sur quel sujets pouvez vous espérer être sur la page 1.
N’oubliez pas que 60% des clics concernent les 3 premiers résultats, dont la moitié pour le premier.
La requête allintitle:”xxxx” sur Google permet de mesurer la concurrence sur son sujet.
Dans le même temps, vous devez saisir les véritables intentions de recherche de votre audience. La définition des personas est une méthode recommandé
La deuxième étape passe par la définition du territoire où ce contenu doit être distribué (space), en étudiant les habitudes de son audience. Choisir un territoire inédit peut être une bonne option. Etonner son audience est une option à ne pas négliger.

Trouvez votre space et votre place, soyez réguliers et endurants. Les liens seront votre récompense. Suivez les de près.

Conversons !

 

A propos de Edouard de Dreuzy

Inbound marketing addict. Business development at Conversaa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*