L’inbound marketing, une technique de drague comme une autre ?

Inbound marketing, technique de drague

« Nouveau, l’Inbound Marketing ? Pas vraiment. Ce serait plutôt une technique vielle comme … la drague ». Il y a quelques jours, j’ai vu passer l’argument lors d’un échange professionnel. Plutôt éclairant. A tel point qu’il me semble aujourd’hui intéressant de revenir sur l’analogie. Pourquoi ? Pour bien comprendre en quoi l’Inbound Marketing est une stratégie à la fois neuve et ancienne, et en quoi nous avons tous appris, à un moment ou un autre, à la mettre en oeuvre pour arriver à nos fins.

À trop parler de nouvelle stratégie, de technique innovante, de modernité… l’Inbound Marketing n’est-il pas en train de s’éloigner un peu trop de ceux qui en ont réellement besoin ? Certes, la pression médiatique sur cette stratégie marketing neuve n’y est pas pour rien. Des spécialistes aux éditeurs de logiciels de Marketing Automation, tout le monde y va de sa petite musique sur fond d’innovation ou de disruption. Un danger pour l’Inbound Marketing tant on sait qu’innover, c’est sortir de sa zone de confort, ce que par définition l’homme – y compris en milieu professionnel –, n’aime pas toujours faire…

Inbound marketing : pourquoi est-il nécessaire de séparer logique et outil ?

Attention, il ne s’agit pas ici de renier l’aspect innovant de l’Inbound Marketing, mais simplement de remettre l’innovation là où elle se trouve vraiment, c’est-à-dire au sein des outils pour le mettre en oeuvre, dont notamment la Marketing Automation. Pour le reste, il est bon de rappeler qu’à l’instar de monsieur Jourdain, nous faisons tous, et ce depuis la nuit des temps, de l’Inbound Marketing sans le savoir. Car derrière l’Inbound Marketing, se cachent de nombreuses stratégies que nous avons tous, par nécessité, appris à maîtriser.

Pour bien comprendre en quoi l’Inbound Marketing se base sur des logiques ancestrales, prenons un exemple de procédé simple, largement pratiqué et connu de tous, pour ne pas dire « banal » : …la drague.
En effet, à bien y regarder, le circuit du célibataire pour arriver à ses fins ressemble à s’y méprendre à un parcours d’Inbound Marketing…

  • L’objet de ses aspirations n’est autre que le buyer persona,
  • le profil, c’est l’argumentaire de l’offre et son positionnement,
  • la fréquentation des bars préférés de sa cible, c’est le choix des canaux de diffusion, et la compréhension des points de passages du persona,
  • l’obtention du numéro de téléphone, c’est l’email,
  • la réponse au SMS, c’est l’avancement dans le tunnel d’achat,
  • le premier rendez-vous, le BoFu – le fameux bas du funnel de conversion,
  • et l’idylle… c’est la transaction !

D’aucun pourrait même assimiler les noces de cotons, à la première étape d’une démarche d’ambassadeur…

Vu sous cet angle, l’Inbound Marketing n’a donc, dans ses principes fondamentaux, rien de novateur… Mieux encore : nous en faisons tous quotidiennement pour atteindre nos objectifs. Autant dire, que nous avons tous les capacités de mettre en place cette logique, tant elle est intimement liée à nos modes opératoires quotidiens. En effet, l’exemple ici présenté pourrait fort bien être transposé (amusez-vous à faire l’exercice !) à un processus de recherche d’emploi ou… d’achat de produits.

Les outils de marketing automation, une vraie innovation…

Evidemment, ce n’est pas si simple dans les faits. Et le plus difficile lorsque l’on se trouve dans une phase d’apprentissage, est de comprendre la logique de la problématique traitée, bien plus encore que les outils permettant de l’adopter. En mathématique les concepts sont plus longs à maîtriser que la calculatrice : il en va de même pour l’Inbound Marketing.

Ce constat remet donc au cœur du sujet l’histoire que nous voulons raconter à nos leads pour qu’ils deviennent enfin « hot ». Car faire de l’inbound marketing, c’est rentrer dans la compréhension des mécanismes de la séduction, du repérage à la parade finale. Et comme chacun sait, depuis que le monde est monde, n’est pas séducteur qui veut ! Tout l’effort de réflexion marketing doit donc porter sur cet objectif ultime, auquel sont dévolus les outils de marketing automation.

La bonne nouvelle donc, c’est que la logique, nous la maîtrisons tous (plus ou moins bien !). La deuxième bonne nouvelle c’est que pour appliquer l’Inbound Marketing, il suffit « simplement » de maîtriser une solution de marketing automation. Quant à l’outil, s’il est certes novateur, cela ne signifie pas qu’il est compliqué à prendre en main. Il réunit simplement en une seule plateforme des outils de tracking, de parcours d’achats, de création de landing page, de diffusion sur les réseaux sociaux, d’analytics… soit des éléments, qui pris unitairement, existent par ailleurs.

La seule chose qu’il ne saura jamais faire, c’est draguer pour vous.

One thought on “L’inbound marketing, une technique de drague comme une autre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*