Quelles priorités pour sa stratégie SEO ?

priorité SEO

En moyenne, un internaute français passe désormais 18 heures sur internet chaque semaine, les gisements d’audience sur internet sont en croissance constante. La majeure partie de ce gisement d’audience est accessible grâce au référencement organique, le référencement payant ne générant qu’une faible partie des clics sur internet (3%). Quel sont les principaux critères pour bénéficier de bons classements sur les pages de résultat de Google (SERP) ?

Une stratégie SEO s’articule autour de 3 grands axes :
 La technique – le site respecte-t-il les pré-requis pour exister sur Google ?
L’expérience utilisateur – démonstration de l’intérêt et de la légitimité d’un site auprès du public cible,
Les backlinks qui révèlent l’autorité d’un site dans son univers.

Dans un article (Lire « Ranking in Google ».), Matthew Barby s’est intéressé à 100 000 mots clés, avec un minimum de 100 recherches mensuels. Sur chaque mot clés, il a extrait les 10 premiers résultats sur Google, soit 1 millions de page. L’analyse des data issue d’1 million de pages classées sur la première page de Google apporte quelques éclairages utiles sur ces critères.

#1- Les backlinks comptent plus que jamais dans le référencement.
L’analyse révèle qu’en moyenne, les 2 premiers résultats sur la page 1 de Google rassemblent 38% des backlinks de l’ensemble de la page 1.
La publication de contenus qualitatifs ne suffit pas pour ressortir dans les résultats de Google et présente peu d’intérêt si ces contenus ne génèrent pas de (bons) liens.

Sans backlincks, pas de présence envisageable sur les pages de résultat des moteurs de recherche.

Les liens comptent, la démonstration est faite dans la répartition des liens sur les sites publiés sur la première page de Google (ci dessous) !

#2- La diversité des sites sur lesquels se trouvent vos liens est cruciale.
Le rapport entre le classement d’un site sur la première page, et le nombre de sites qui ont généré des liens sur ce site, est établi. Ainsi, le site positionné en première position sur une requête, dispose en moyenne de liens venant de 168% de sites en plus par rapport au site positionné au rang 5.

La diversité des sources de liens rapporte des places dans les classements.



#3- Présence des mots clé dans les anchor texts.
Même si leur importance a été révisée à la baisse par les experts SEO ces dernières années, l’intitulé des liens cliquables par les internautes – les anchor texts – demeurent un des éléments déterminants pour l’optimisation d’une page. Il est judicieux d’y inclure des mots clé pertinents. Les sites qui ont les meilleurs classements sur un mot clé spécifique, détiennent une proportion plus élevé d’anchor texts incluant ce mot clé. Le tableau ci dessous montre que 5,4% des anchor text des sites qui sont en première position pour un mot clé donné détiennent précisément ce mot clé, et que cette proportion chute au fil du classement.


#4- Les sites les mieux positionnés ont des titres de pages et des URLs plus courts.
Google le conteste, cependant on constate que les sites qui ont les meilleurs taux de clics dans pages de résultats ont des titres de pages et des url les plus courtes. Probablement l’explication est simple : les urls trop longues rendent impossible sa consultation sur la page des résultats, et incitent moins à cliquer dessus , alors qu’une url courte va rassurer l’internaute en donnant plus d’indications. L’internaute préfère être rassuré avant de cliquer sur un lien, et toutes les informations sont utiles.

La démonstration issue des analyses menées par Matthew Barby :

#5- Les sites qui positionnent les mots clé dans les titres et dans les urls ont des meilleurs classements dans les résultats.
Inclure le mot clé dans le titre de la page, ou dans l’url, a un impact positif sur le classement dans la page de résultat.
Probablement c’est un effet indirect d’un meilleur taux de clic sur ces pages. En effet, les internautes seront stimulés à cliquer s’ils retrouvent le mot clé dans l’url ou le titre de la page. Ce mot clé apparait d’ailleurs en gras dans les url ou titres, incitant les internautes à cliquer.
En ayant plus de succès – et donc un CTR plus élevé – Google fera remonter la page dans les classements de recherche organique.

La recette du référencement organique pour exploiter un gisement illimité de visiteurs ? Démontrer son autorité, inspirer confiance et ajouter une dose de technique.

Conversons !

A propos de Edouard de Dreuzy

Inbound marketing addict. Business development at Conversaa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*