Etre lourd fait-il vendre ?

Les chiffres semblent plutôt en faveur du « oui ». En effet selon une étude de la National Sales Executive Association :

  • 48% des vendeurs ne rappellent jamais un prospect
  • 25% des vendeurs vont jusqu’au 2nd contact et arrêtent
  • 12% des vendeurs vont jusqu’au 3ème contact et arrêtent
  • et seulement 10% des vendeurs vont au delà de 3 contacts

Pourtant….

  • 2% des ventes sont faites au 1er contact
  • 3% des ventes sont faites au 2nd contact
  • 5% des ventes sont faites au 3ème contact
  • 10% des ventes sont faites au 4ème contact
  • 84% des ventes sont faites entre le 5ème et le 12ème contact

Autrement dit sans aller jusqu’à user vos prospects, il peut largement s’avérer payant de faire l’effort de le suivre – à minima  – au delà de 3 relances.

Et ce qui est vrai dans le commerce physique a toutes les raisons de l’être aussi dans le cadre de votre stratégie digitale.

L’internaute qui vient sur votre dispositif web n’est pas là par hasard. L’enjeu est donc de le capter pour l’amener vers la transformation ; transformation qui se fera lors de sa 1ère visite mais dans bon nombre de cas lors des visites suivantes.

L’automatisation du marketing a vocation à vous accompagner dans cette « insistance mesurée » qui, traitée avec intelligence et un minimum de finesse, doit vous permettre de mieux capitaliser sur vos visiteurs.

Lire l’article complet sur canal-web.fr

A propos de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*